DIVERGENCES ENTRE PARENTS D’ÉLÈVES ET ÉCOLES PRIVÉES : LE MINISTRE ENGAGE LA MÉDIATION

news-details
Éducation

Le ministère de l’Éducation nationale est décidé à mener la médiation entre les parents d’élèves et les écoles privées. L’assurance est donnée par Mamadou Talla, le ministre de l’Éducation nationale, à l’issue de sa traditionnelle visite de supervision de rentrée scolaire effectuée ce jeudi, 12 novembre.

Concernant ce contentieux, au groupe scolaire Dior, par exemple, des parents d’élèves refusent de payer les trois mois. "Par rapport à ces écoles, ce qu’il faut dire, c’est que j’ai lu il y a deux ou trois jours que le ministère de l’Éducation nationale aurait demandé aux parents de porter plainte, rectifie la tutelle. Comme vous le savez le ministère depuis qu’on est là est dans une dynamique de dialogue et non de confrontation. Cette rencontre qu’on dit n’a jamais eu lieu. Beaucoup d’écoles privées et d’organisations ont eu à travailler ensemble, et des accords ont été trouvés. Il en reste encore. Nous allons continuer avec les associations des parents d’élèves dans ces écoles privées, les établissements continueront également comme ils l’ont dit par rapport aux accords qu’ils ont signés, pour trouver un terrain d’entente."

Poursuivant, Talla ajoute : "toujours est-il qu’ils ont eu l’instruction de donner à l’élève les éléments qui concernent les bulletins. C’est un bien immatériel qui appartient à l’éducation nationale, le certificat de scolarité, le livret scolaire. L’Éducation nationale qui a eu son rôle de dialogue, de concertation, avec les partenaires sociaux, le fera également avec les écoles qu’elles soient publiques ou privées".

Durant sa supervision, le ministre a visité les cours secondaires Birago Diop, le CEM John Fitzgerald Kennedy, et l’école élémentaire Caserne Samba Diéry Diallo. Où il a constaté, pour s’en réjouir, l’effectivité du concept "Ouby tey jang tey’’, (démarrage des cours dès le premier jour). Le protocole sanitaire, surtout le port du masque et le lavage des mains, est respecté.

Vous pouvez réagir à cet article