image

DON DE LA BIBLIOTHÈQUE PERSONNELLE D’ABDOULAYE LY À L’IFAN CHEIKH ANTA DIOP

image

La bibliothèque de l’universitaire et homme politique Abdoulaye Ly (1919-2013) a été offerte, mercredi 6 juillet, par sa famille à l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN), qui était l’un des vœux les plus chers de l’illustre chercheur.

Pour immortaliser l’événement et rendre un hommage mérité à Abdoulaye Ly qui s’est éteint il y’a 9 ans, l’IFAN Cheikh Anta Diop, en collaboration avec la famille Ly et l’Institut des hautes études de Saint-Louis du Sénégal (IEAS), ont décidé, avec le soutien déterminant de monsieur le recteur de l’UCAD, d’organiser cette cérémonie symbolique de remise de la bibliothèque personnelle d’Abdoulaye à l’IFAN.

La cérémonie fut présidée par l’historien sénégalais Mbaye Thiam, qui voit le défunt Ly comme un « homme éloigné des certitudes et affirmations sans fondements ».

Le fond documentaire d’Abdoulaye Ly est composé de 1600 ouvrages en sciences sociales, politique, économique et médicale. Il contient également des archives constituées principalement par les matériaux utilisés pour écrire la quinzaine de livres et d’articles publiés entre 1955 et 2008 sur divers sujets comme l’économie atlantique dominée par la traite négrière, la colonisation, le panafricanisme, etc.

En présence de la famille Ly et des amis et compagnons du défunt, premier détenteur d’un doctorat d’État au Sénégal, dont le thème portait sur « l’évolution du commerce français d’Afrique noire dans le dernier quart du XVIIe siècle : la compagnie du Sénégal de 1673 à 1696 », le directeur de l’IFAN, Abdoulaye Baila Ndiaye se dit satisfait et espère que ce trésor légué par la famille Ly contribuera à écrire de belles pages de l’histoire politique du Sénégal, de l’Afrique de l’ouest et de l’économie atlantique dans un monde globalisé.

La cérémonie fut suivie d’un panel dont le thème portait sur « Abdoulaye Ly, historien et homme politique » qui fut animé par d’éminents universitaires et hommes politiques.
Abdoulaye Bathily lors de son intervention a affirmé ceci : « parler d’Abdoulaye Ly, c’est parler de plusieurs choses à la fois, ma carrière d’historien, c’est grâce à lui ». Le socio-anthropologue Youssouf Guissé le voit comme « un intellectuel organique ».

Selon son fils Cheikh Ly, la remise de cette bibliothèque de son père à l’UCAD est un projet familial en gestation depuis 5 ans.
Rappeler que le défunt était un universitaire doublé d’un homme politique. Il commence sa carrière politique par son engagement et son militantisme idéologique anti-impérialiste en 1952, au sein du groupement africain de recherches économiques et politiques (GAREP) et milite successivement au bloc démocratique sénégalais en 1955, au Parti pour le regroupement africain-section Sénégal qu’il fonde en 1958 avec ses camarades et plus tard, en 1966, au sein de l’Union progressiste sénégalaise. Il se retire de la scène politique au début des années 1970.

Hawa TOUMAGNON (Stagiaire)

7 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article