DR CHEIKH SOKHNA ENTAME UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION CHEZ LES RELIGIEUX

news-details
3e VAGUE DE COVID-19

Dr Cheikh Sokhna entame une campagne de sensibilisation dans les familles religieuses. Sur cette photo, l’épidémiologiste pose avec le Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour. Le chef de l’équipe n°3 de l’Institut hospitalo-universitaire infection (Ihu) Méditerranée de Marseille dirigé par Dr Didier Raoult commence, ainsi, par Tivaouane. Mais il prévoit de se rendre à Touba, Kaolack, Ndiassane, Yoff, etc.

D’après nos informations, il va rencontrer tous les Khalifes pour leur demander de communiquer sur la 3e vague, surtout au moment où la pandémie prend des proportions très inquiétantes, aggravées par la vitesse de propagation du virus Delta ou virus indien.

Fait inédit depuis la détection du premier cas, le 2 mars 2020, le Sénégal a enregistré 1366 cas positifs dans le bulletin épidémiologique de ce samedi, 17 juillet. L’idée, c’est de leur suggérer de développer une communication commune en perspectives des événements religieux, apprend Emedia.

Très inquiet de l’avancée de la 3e vague, le Syndicat autonome des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes du Sénégal (SAMES) avait tiré la sonnette d’alarme, en début de semaine, en lançant un appel aux chefs religieux.

À l’approche de la Tabaski, qui sera célébrée, au Sénégal, entre le mardi, 20, et le mercredi, 21 juillet, c’est l’affluence dans les gares routières de fidèles tentant de rallier, par tous les moyens, leur localité d’origine. Les rassemblements battent également leur plein dans les marchés et les foirails.

Vous pouvez réagir à cet article