DRAME À GOULOUMBOU : DEUX CORPS SANS VIE REPÊCHÉS DES EAUX DU FLEUVE GAMBIE

news-details
TAMBACOUNDA

Les populations du village de Gouloumbou ont été secouées par la mort de deux jeunes, un mécanicien et un élève, dont les corps sans vie ont été repêchés des eaux du fleuve Gambie qui traverse la localité.

Si la psychose de l’hippopotame "tueur" s’est réveillée dès que la nouvelle s’est propagée, elle a été très vite éteinte puisque les deux victimes, englouties par les eaux, ont plutôt perdu la vie par noyade. L’élève Modou Ndao est de Tambacounda tandis que le mécanicien est du village de Gouloumbou. Selon certains témoignages, ils auraient tenté de se rafraichir à travers une baignade dans le fleuve après la forte canicule notée ces temps-ci dans la zone.

Modou Ndao et deux de ses amis auraient rallié Gouloumbou, par une moto. Le voyage se fit sans grosse peine. Une fois sur les lieux, c’est lui qui se serait jeté en premier. Ses amis, qui l’ont suivi dans l’eau, ont aussitôt remarqué qu’il avait de la peine. Ne pouvant rien faire, ils ont vu le courant le mener au loin avant de l’engloutir. Ils sont alors partis chercher secours. Toute la recherche menée par les sapeurs pompiers et les populations, toute la soirée durant, ne donnera rien.

Les fouilles se poursuivront le lendemain matin. Vers 10 h, un premier corps est repêché. Contre toute attente, ce ne fut pas celui qui était décrété. Il s’agissait, en effet, de celui d’un jeune mécanicien nommé Alassane Ba, qui se serait également noyé la veille, selon certains témoignages. Vers 11h, le corps tant recherché de l’élève, Modou Ndao, sera enfin retrouvé par la communauté des pêcheurs qui ont activement participé à la recherche.

Vous pouvez réagir à cet article