[DRAME AUX ÎLES DE LA MADELEINE] : SEYDI GASSAMA POINTE LE LAXISME DE L’ETAT

news-details
CHAVIREMENT DE PIROGUE

L’ouverture d’une enquête annoncée suite au drame survenu au large des Îles de la Madeleine est loin de convaincre Seydi Gassama, le Directeur exécutif d’Amnesty international section Sénégal. Invité de Dakar direct, la matinale d’iRadio, le membre de la société civile détaille ses raisons.

« Ce qui s’est passé avant-hier lundi aux Îles de la Madeleine nous rappelle fort bien les événements du bateau Le Joola, fustige-t-il. Il y a le laxisme des services de l’Etat, qui sont chargés d’assurer la traversée sur cette Île avec une embarcation vieillissante, de fortune, dont le moteur tombe en panne fréquemment, d’après plusieurs témoignages. Il y a eu des alertes depuis bientôt un (1) an sur le fait que cette embarcation n’était plus opérationnelle. Pourquoi les services compétents de l’Etat n’avaient pas averti ? On laisse les choses aller jusqu’à ce que le drame se produise. On est à dix jours de la commémoration du drame du Joola. Ce drame vient nous rappeler qu’on n’a pas tiré les leçons du Joola. Et tant qu’on ne tire pas les leçons des catastrophes, on continuera à être endeuillé comme on l’a été encore hier. »

Concernant l’enquête en question annoncée hier par le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, il dit : « Nous ne sommes pas optimistes si vous voyez toutes les enquêtes qui ont suivi les drames de ce genre que ce soit celui du Joola, du stade Demba Diop, toutes ces enquêtes n’ont abouti à rien. Nous n’attendons aucune sanction de ce drame. L’enquête qui est ouverte, on en parlera pendant quelques semaines encore, puis on oubliera, et on va attendre le prochain drame encore. »

Vous pouvez réagir à cet article