Dialogue : L’appel de Tanor Dieng à Khalifa Sall et Cie

news-details
POLITIQUE

Ousmane Tanor Dieng, le Secrétaire général du Parti socialiste (PS), a profité de la perche tendue par le président Macky Sall sur l’appel au dialogue national, pour s’adresser à Khalifa Sall et ses camarades, pour un retour au bercail. « C’est un appel inclusif que je lance à l’ensemble des socialistes de cœur ou de raison avec qui, nous avons eu des problèmes », a-t-il lancé.

Poursuivant, il ajoute : « J’ai dit à mes camarades qu’il faut faire de tolérance, de générosité et l’histoire de notre parti est faite de scissions, de retrouvailles, de divisions. Mais malgré cela, un noyau dur reste là et convaincu qu’il faut rassembler tous ceux qui le souhaitent pour que nous nous retrouvions pour mener les combats futurs ensemble. » Ousmane Tanor Dieng qui souligne qu’il appelle tout le monde à ce dialogue et qu’il n’y a pas d’exclusion.

S’agissant d’une éventuelle grâce présidentielle pour Khalifa Sall pour la fête du 4 avril, le président du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) donne sa langue au chat : « Ça relève de la compétence exclusive du président de la République mais on ne souhaite la prison à personne surtout quelqu’un avec qui on a cheminé aussi longtemps. Et lui (ndlr : Khalifa Sall), c’est le président Abdou Diouf qui me l’avait confié. C’est avec déchirement que je le vois dans cette situation-là. »
Qualifiés de « dissidents », Khalifa Sall et ses camarades à l’instar de Barthélémy Dias ont été exclus du PS en décembre 2017.

Vous pouvez réagir à cet article