Dr BABACAR NIANG CONVOQUÉ À LA BRIGADE DE RECHERCHES CE MERCREDI

news-details
PLAINTE DE DIOUF SARR

Comme annoncé hier, en exclusivité par Emedia.sn, le ministère de la Santé n’a pas tardé à ester en justice contre le médecin-chef de Suma Assistance, Dr Babacar Niang. Ce dernier, sur le plateau du Jury du Dimanche de Mamoudou Ibra Kane sur iTV et iRadio, révélait que du matériel médical se retrouverait en vente clandestine dans certains cercles de la capitale. Une déclaration qui n’a pas du tout plu aux services du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

La plainte déposée sur la table du Procureur, les services de la Brigade de Recherches de la Gendarmerie ont été requis pour mener l’enquête. Selon nos informations, Dr Babacar Niang est ainsi convoqué ce mercredi, à 10 heures, dans les locaux de la Brigade de Recherches où il lui sera certainement demandé d’apporter les preuves de ses accusations après la plainte pour diffamation dont il fait l’objet. Selon des experts interrogés par Emedia, si le ministre de la Santé ne peut porter plainte pour diffusion de fausses nouvelles, il a la possibilité de le faire pour diffamation, en son nom ou en celui de l’entité qu’il dirige.

Face à Mamoudou Ibra Kane, le médecin a déclaré que « du matériel du public est vendu aux structures sanitaires du privé. La maison Keur Serigne bi et d’autres revendeurs qui ont pignon sur rue, te sortent tout le matériel que tu veux. Ce n’est pas normal. Tout ministre de la Santé qui vient, la première recommandation qu’on lui fait, c’est de ne pas soulever ce lièvre. On achète par des revendeurs qui sont agréés. Il y a d’autres même qu’on voit, c’est des bricoleurs. Même eux, ils ont le formulaire. (Pour) les gants de protection, actuellement, si vous ne mettez pas 7 000 F CFA, vous n’avez pas une paire. »

Vous pouvez réagir à cet article