Dr FAYE, INSTITUT PASTEUR DAKAR : « 77 SOUCHES DE COVID 19 ANALYSÉES DE NOVEMBRE À DÉCEMBRE »

news-details
Pandémie - Mutation du virus

Dans un entretien accordé à l’Obs, le responsable du département virologie de l’Institut Pasteur, Dr Ousmane Faye a révélé que la nouvelle souche du Coronavirus n’a pas, pour le moment, été trouvée au Sénégal. Même s’il rassure que les recherches se poursuivent toujours. « Entre les mois de mars et septembre, c’est-à-dire la première vague, nous avons analysé 453 échantillons et de novembre à décembre, nous avons analysé environ 77 souches. Il s’agit d’échantillons qui ont été collectés à Dakar, Diourbel, Fatick, Kédougou, Kolda, Louga... », a-t-il confié.

« Pour le moment, nous n’avons pas encore détecté ce nouveau variant. Il y a aussi d’autres variantes qui ont été découvertes en Afrique du Sud et au Nigéria, mais ces variants du virus n’ont pas été détectés sur le sol sénégalais à l’heure actuelle, a ajouté Dr Faye. Mais le travail continue et même aujourd’hui, il y a des séries qui sont encore dans les machines, et on aura sûrement les résultats dans les prochaines heures ».

Poursuivant, le virologue a fait savoir qu’il est possible que les virus présents au Sénégal subissent des mutations. Ce sont, selon lui, des virus à ARN. Ils sont sujets à des erreurs quand ils se multiplient et ils peuvent muter. « Rien n’empêche que cette mutation, qui est observée en Angleterre, se retrouve au Sénégal ou dans d’autres pays. Parce que ces virus voyagent avec les personnes, ce qui veut dire que personne n’est à l’abri d’avoir cette mutation dans son pays », explique-t-il.

Vous pouvez réagir à cet article