Driss Diallo Jr, Bby : « Sonko a impacté notre score à Marsassoum »

news-details
SEDHIOU

Après le scrutin présidentiel du 24 février 2019, l’heure est au bilan. Du côté de la mouvance présidentielle, certains responsables commencent à analyser leur score au niveau local. C’est le cas à Marsassoum, où, Driss Diallo Junior, membre de la Cojer, a tenté de justifier leur score de 58 % obtenus. Selon lui, la razzia du leader de Pastef dans le sud du pays n’a pas épargné sa localité. « Nous aurions voulu faire plus, malheureusement, l’effet Ousmane Sonko a impacté le score traditionnel de Benno Bokk Yakaar », a-t-il fait savoir.

Toutefois, estime M. Diallo, si le candidat de Benno Bokk Yakaar a pu avoir une majorité confortable dans cette contrée du pays, c’est parce que Macky Sall a fait des réalisations qui sont bénéfiques pour les populations de Marsassoum. « Cela traduit la reconnaissance de l’affection et l’ambition que le chef de l’Etat a pour Sédhiou, particulièrement Marsassoum, où l’érection du pont est aujourd’hui une réalité », renseigne Driss Diallo Junior, par ailleurs, Directeur en charge du commercial et Coordonnateur de l’antenne sud du Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip).

En perspective des prochaines joutes électorales, notamment, les élections locales qui vont se tenir au mois de décembre 2019, le responsable de la Cojer appelle ses camarades locaux à descendre sur le terrain pour convaincre les populations. « Un véritable travail de sensibilisation doit être fait auprès de certaines cibles pour les amener à mieux comprendre les programmes politiques du Président Macky Sall en Casamance », conseille M. Diallo.

Vous pouvez réagir à cet article