ÉCOLE "SAMA DAARA" : UNE PRÉSUMÉE LESBIENNE DE 13 ANS INCULPÉE POUR VIOL

news-details
JUSTICE

Au quartier front de terre, une affaire de lesbianisme secoue l’internat « Sama Daara ». Au banc des accusés, une fillette de 13 ans, rapporte L’Observateur. Cette dernière dépeinte comme une lesbienne est reprochée d’avoir violé une autre fillette de 6 ans également pensionnaire dudit établissement.

Inculpée du crime de viol, pédophilie, lesbianisme et incitation à la débauche, elle a été placée sous mandat de dépôt par le juge du 6e cabinet. S’agissant des faits, la victime avait insisté pour que sa maman, qui vit en Italie, lui change d’internat. En vacances au Sénégal, la maman a été choquée par les raisons qui ont conduit sa fillette à insister pour changer d’établissement. Selon elle, M.A.Y l’a introduite un jour dans une des pièces de l’internat avant de la déshabiller. Pis, elle lui demande de lui lécher ses parties intimes. Puis, la jeune fille a baissé sa culotte, elle a mis de l’huile sur son sexe, lui faisant des attouchements. La maman a amené sa fille chez le gynécologue. L’homme de l’art a délivré un certificat médical attestant d’une déchirure de l’hymen. C’est sur ces entrefaites qu’elle a porté plainte. Arrêtée, la fillette a nié les faits qui lui sont reprochés. Malgré cela, elle a été inculpée pour viol sur une mineure de moins de 13 ans avant d’être placée sous mandat de dépôt. Si sa culpabilité est établie par la juridiction de jugement, la moitié de la peine infligée aux violeurs mineurs lui sera appliquée du fait de sa minorité.

Vous pouvez réagir à cet article