image

EL HADJ OMAR BALDÉ SUCCÈDE AU SÉNÉGALAIS AL FARUQ

image

Le Poète Slameur Guinéen, El hadj Omar Baldé a remporté la deuxième édition de la Coupe d’Afrique de Slam Poésie (Casp), qui s’est tenue le weekend à Addis Abeba. Ainsi, le jeune slameur succède au défunt sénégalais Al Faruq qui avait honoré le Sénégal en 2018. Une occasion pour revenir sur la vie du regretté slameur sénégalais.

La deuxième édition de la Coupe d’Afrique de Slam Poésie s’est tenue ce weekend à Addis-Abeba dans la capitale éthiopienne. Cette compétition de l’esprit, tenue du 16 au 19 février, est remportée par la Guinée. Puisque, c’est le jeune poète et slameur guinéen, El hadj Omar Baldé qui a remporté cette deuxième édition de la Coupe d’Afrique Slam Poésie. Ainsi, il succédé au regretté sénégalais Al Faruq qui avait remporté l’édition de 2018 à N’Djamena, au Tchad. Ce, après quatre années qui se sont écoulées depuis la première édition.

Le slameur guinéen était retenu parmi les 8 finalistes nationaux, le jeune Elhadj Oumar Baldé connu sous le sobriquet de « EOB » a hissé haut lors de la deuxième édition de ce grandiose festival continental, le tricolore national en dehors de nos frontières, à Addis-Abeba en Ethiopie. C’est l’artiste lui-même qui donne cette bonne nouvelle à travers ses comptes. « C’est désormais chose faite, la Guinée est championne d’Afrique de l’art oratoire Slam ! Le binôme de Mohamed Dieng du groupe Dimèdi Slam a raflé dans l’après-midi de ce samedi, la Coupe d’Afrique de Slam Poésie (Casp) 2022 », écrit-il.

Flash-back sur Al Fàruq
Pour rappel le slameur sénégalais Al Fàruq est décédé le 6 octobre 2020, suite à une violente crise d’asthme à Diamniadio (Sénégal). Un mort brutale puisqu’il est parti sur la pointe des pieds, plongeant tout un pays dans l’émoi et la consternation, surtout la jeunesse. Car il était une valeur sûre du slam, et a bien, représenté le Sénégal. Grâce à sa plume facile et ses textes pleins de vie, Al Fàruq a réuni une communauté de plusieurs milliers de fans autour de son art. Avec son décès il avait laissé les Sénégalais sans voix. Champion national du slam en 2018, Abdourahmane Dabo à l’état civil, plus connu sous le pseudo d’Al Fàruq, s’était lancé dans le slam en 2017 après un master en Géographie à l’université Gaston Berger de Saint-Louis.

Cependant, son amour pour la poésie remonte à l’âge de12 ans. Il aura fallu juste trois années au jeune casamançais (de 2017 à 2020) pour conquérir le slam au Sénégal et au-delà. C’est ainsi qu’il remporte en 2018 la Coupe d’Afrique de Slam à N’Djamena après avoir été couronné champion de Slam, Poésie au Sénégal. Cette coupe d’Afrique de Slam organisée au Tchad avait réuni plus d’une trentaine d’artistes d’Afrique francophone et anglophone qui s’étaient affrontés sur scène pendant une semaine. La même année (2018), le défunt remporte également le Prix du Public du Grand Slam National et est finaliste du Prix Jeunes Écritures AUF RFI en 2019.

Le natif de Bignona est aussi alumni du prestigieux « Club des amis du Livre » et lauréat de la « Caravane des 10 Mots » en 2011. En 2015, il fait éditer son recueil de poème « Déluge de l’esprit ». Al Fàruq était également nouvelliste également. L’une de ses œuvres « Le Carnet » était d’ailleurs retenu parmi les finalistes du Prix Stéphane Hessel de la Jeune Écriture Francophone en 2015 (Rfi).

22 février 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article