ÉLECTIONS - LA FIFA CONTOURNE LA CAF ET VALIDE LES QUATRE CANDIDATURES !

news-details
FOOTBALL africain

Comme un air d’ingérence. Alors que la Commission de Gouvernance de la Confédération africaine de football (CAF) avait donné rendez-vous pour le 28 janvier prochain à deux des quatre candidats à la présidentielle de l’instance dirigeante du football africain, la FIFA vient de prendre son contre-pied en validant toutes les quatre candidats en lice !

Le Mauritanien Ahmed Yahya et le Sud Africain Patrice Motsepe viennent ainsi de recevoir, au même titre que le Sénégalais Augustin Senghor et l’Ivoirien Jacques Anouma, une lettre de l’Indien Mukul Mudgal, président de la Commission de Contrôle de la FIFA, validant leurs candidatures.

Cette décision coupe l’herbe sous le pied des membres de la commission Gouvernance de la CAF qui avaient validé les dossiers de Me Senghor et Anouma avant de demander à auditionner Yahya et Motsepe pour se prononcer définitivement le 28 janvier. Pour justifier cette immixtion, la FIFA convoque le fait que le poste de président de la CAF donne droit directement à celui de vice président de la FIFA.

Auparavant, la FIFA avait déjà bloqué la candidature du président sortant, le Malgache Ahmad Ahmad, accusé de faits de corruption et de mauvaise gestion et sanctionné pour cinq ans d’interdiction de toute pratique liée au football.

Vous pouvez réagir à cet article