ELECTRICITE - UNE ÉCONOMIE DE 2,5 MILLIARDS F CFA RÉALISÉE PAR L’ETAT DEPUIS 2015

news-details
CONSOMMATION D’ENERGIE

Le programme d’analyse, suivi et réduction des dépenses d’électricité du secteur public (SARDEL) a permis à l’Etat sénégalais d’économiser 2, 5 milliards de francs entre 2015 et 2018, a annoncé au quotidien gouvernemental Le Soleil Biram Faye, directeur général de l’Agence pour l’économie et la maîtrise de l’énergie (AEME).

‘’Depuis le démarrage du programme Sardel en 2015, l’AEME a pu faire économiser à l’Etat plus de 2, 5 milliards de francs’’, a déclaré M. Faye dans une interview accordée au journal.

Il a souligné que les données de 2018 vont rendre possible l’atteinte de l’objectif d’une réduction de la facture d’électricité de l’Etat de 10 à 20 %.

Biram Faye a rappelé que le SARDEL ‘’vise la réalisation de diagnostics énergétiques ciblés afin de mieux cerner les potentiels d’économie d’énergie des sites administratifs et procéder à leur mise à niveau énergétique’’.

Il a révélé que le programme a permis d’auditer 7.000 polices d’abonnement de l’Etat, représentant 168 GWh/an pour une facture annuelle de 30 milliards de francs.

Il a annoncé par ailleurs que pour 2019, l’AEME prévoit un audit de ‘’toutes les universités publiques du pays’’.

Concernant l’éclairage efficace, M. Faye a souligné que 25 sites administratifs stratégiques comme l’Assemblée nationale, la Primature, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) et des ministères ont bénéficié d’installations.

Il a précisé que 82.604 lampes fluocompactes ont été distribuées dans le cadre des actions de sensibilisation sur les bonnes pratiques de l’économie d’énergie. Il a de même signalé ‘’l’installation de 17.288 Leds [lampe à diode électroluminescente] dont 1.364 pour les hôpitaux de Saint-Louis, Diourbel et Kaolack’’.

Biram Faye a par ailleurs signalé qu’un laboratoire de contrôle de la qualité des lampes est en cours d’installation.

Vous pouvez réagir à cet article