image

EMEDIA VA INTERNATIONALISER LE COMBAT

image

Dans son bras de fer juridique avec la Rts pour l’acquisition des droits de retransmission de la Coupe du monde, le Groupe Emedia compte saisir le Tribunal arbitral du sport.

Le groupe Emedia Invest a acquis les droits exclusifs pour la retransmission des matchs de la prochaine Coupe du monde Qatar 2022. Toutefois, un communiqué de la Rts disant qu’elle a acquis les mêmes droits obligeant la Direction générale et les avocats du groupe Emedia Invest à animer hier une conférence de presse. « Emedia s’est illustré dans ce pays par sa compétence, son sérieux et sa rigueur. Ce n’est pas une télévision de propagande. Elle a pu rafler la mise par rapport à l’appel d’offres qui a été lancé pour diffuser exclusivement la Coupe du monde. Mais il y a un problème parce qu’on nous impose le combat », a dit Me El Hadji Diouf..

Le groupe de presse dirigé par Mamoudou Ibra Kane informe avoir initié une procédure pour défendre les droits de Emedia. « Nous avons des avocats en France et en Suisse qui vont nous rejoindre devant le Tribunal arbitral. Nous ne voulons pas la guerre mais celui qui veut la paix prépare la guerre », a indiqué Me El Hadji Diouf. Par ailleurs, il a soutenu qu’ils ne ferment pas les portes
pour une discussion ou une éventuelle médiation.

Me Bamba Cissé : « On est passé de l’appel d’offres au gré à gré »
Pour Me Bamba Cissé, il s’agit d’un média d’Etat qui s’est accaparé un certain nombre de pouvoirs qu’il ne devait pas avoir. « Les règles de la concurrence ont été faussées. Il y a des choses qui ne sont pas catholiques et qui seront débattues devant le Tribunal arbitral », a-t-il déclaré.

Me Cissé a rappelé que la Rts a été écartée de la course depuis le 3 mai et le 6 juin 2022, Emedia a reçu une lettre qui montre qu’il a gagné et le contrat a été signé le 24 juin. « La Rts ne devait pas revenir dans la course parce qu’ayant été éliminée. New world a sollicité le paiement et au moment où on était en train de gérer le dossier avec nos banques, le 15 août, Emedia apprend des rumeurs, que la Rts a gagné. Ce qui veut dire au moment où ils demandaient à Emedia de payer, ils avaient déjà conclu un contrat avec la Rts », a déploré l’avocat.

Avant de poursuivre : « C’est une forfaiture. On est passé de l’appel d’offres au gré à gré. C’est des anomalies qui feront mouche devant le tribunal arbitral. Par ailleurs, les autres médias ont été lésés parce qu’on devait organiser un autre appel d’offres si Emedia est éliminé. Ça fausse la concurrence ». Toutefois, les avocats ont expliqué que la Fifa interdit l’ingérence gouvernementale dans des affaires sportives.

Cheikh Moussa SARR
Abdoulaye SYLLA (Photos)

27 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article