EMPLOI DES JEUNES : UE/DER, UN NOUVEAU CADRE D’ÉCHANGES

news-details
ECONOMIE

L’initiative de l’Union européenne (Ue) consistant à fédérer les partenaires qui agissent dans le programme d’urgence de l’insertion socio-professionnelle des jeunes sénégalais trouve un cadre. Il s’agit de Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ). C’est d’ailleurs dans les locaux de la (DER/FJ) que s’est tenue, dans le cadre de la quinzaine de l’Europe, une rencontre entre l’UE et de jeunes sénégalais. Lequel vise à rapprocher les jeunes du marché de l’emploi et les entreprises. « Il est important à mon sens d’avoir des cadres d’échanges et de partage pour les différents acteurs. À cet égard, je salue l’initiative du Consortium Jeunesse Sénégal qui souhaite amorcer un dialogue productif entre les jeunes sénégalais(e)s porteurs d’initiatives pertinentes et efficaces en faveur des "Priorités jeunesse", et le gouvernement sénégalais, la société civile, le secteur privé et les partenaires au développement. Je salue également l’implication de l’Union européenne dans la recherche de solution à cette importante problématique. Je vous réitère la disponibilité et le soutien de la DER/FJ », a déclaré le DG de la DER/FJ, Papa Amadou Sarr.

Ce nouveau cadre, l’UE l’a pensé pour avoir plus d’impact des projets de ses entreprises sur la jeunesse sénégalaise. Il s’agira d’organiser la ’’Chambre des investisseurs européens’’ autour d’une stratégie conjointe de coopération et de développement. « En tant que partenaires qui partagent des valeurs et intérêts mutuels, nous œuvrons, ensemble, pour faire face aux défis actuels en investissant dans la jeunesse, mais aussi en stimulant l’investissement sur le continent africain, la bonne gouvernance et l’amélioration de la gestion des migrations. Notre partenariat est fondé sur des engagements réciproques », a déclaré l’ambassadrice de Irène Mingasson.

Vous pouvez réagir à cet article