EMPLOI, RETROUVAILLES LIBÉRALES, REPORT DES LOCALES... SOULEYMANE NDÉNÉ DÉCOCHE SES FLÈCHES

news-details
POLITIQUE

L’ancien Premier ministre et par ailleurs PCA d’Air Sénégal, Souleymane Ndéné Ndiaye n’a pas porté de gants pour dire ses vérités au président Macky Sall et à son Gouvernement. Invité de la matinale d’ITV, Souleymane Ndiaye avoue que l’Etat a échoué dans sa politique d’emploi. Et cela fait partie de ce qui pousse les jeunes à prendre les pirogues à la recherche d’une vie meilleure à l’étranger. « Si le Gouvernement avait réussi sa politique d’emploi, je ne dis pas qu’il n’y aurait pas eu « Barca et Barsex », mais il y en aurait moins », a déclaré le président de l’Union nationale pour le peuple. Constant que les jeunes qui sont en âge de travailler n’ont aucune perspective d’avenir par rapport à leur employabilité, Souleymane Ndéné Ndiaye pense que si les structures mises en place par l’Etat étaient bien exploitées, elles absorberaient le maximum de jeunes en âge de travail.

Souleymane Ndéné Ndiaye s’est exprimé également sur le dernier remaniement ministériel avec l’entrée dans le Gouvernement d’anciens responsables libéraux. Ce qui d’ailleurs a poussé certains à penser que la famille libérale est en train de se faire. Cependant, Souleymane Ndéné Ndiaye reste dubitatif à ce sujet dans la mesure où ce n’est qu’un pan de la famille libérale qui a rejoint la mouvance présidentielle et, surtout, il croit savoir qu’on ne peut pas parler de retrouvailles libérales sans l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade. « Je ne sais pas si Macky Sall voit Abdoulaye Wade ou pas mais, il fait ce qu’il fait sans rien dire à personne », semble-t-il s’offusquer, tout en précisant que son avis n’est nullement lié à son absence dans le dernier gouvernement élargi : « Ça ne m’intéresse pas d’être ministre après avoir été Premier ministre », clame-t-il.

« Il n’y a jamais eu de dialogue national »

Très en verve sur le plateau de "Toc Toc Sénégal" et visiblement en déphasage avec les derniers actes pris par le Gouvernement, Souleymane Ndéné Ndiaye déplore le report des élections locales. Pour lui, c’est anti-démocratique de reporter ces joutes électorales. À son avis, le calendrier républicain doit être respecté quels que soient les calculs politiciens qui sont derrière. « L’Etat doit assurer l’exécution de la règle de droit. L’Etat doit se conformer à la loi », a soutenu Souleymane Ndéné Ndiaye. L’ex PM n’a pas manqué d’émettre des critiques sur le dialogue national.

D’après lui, il n’y jamais eu de dialogue national. « C’est une réunion ou des personnes ont été choisies au volet. Le dialogue national, c’est au-delà de ces réunions. Il doit toucher toutes les franges de la population. Le dialogue national, ce n’est pas de manipuler le peuple », dénonce-t-il.

Vous pouvez réagir à cet article