EN COLÈRE, DES JEUNES DE L’APR MANIFESTENT DEVANT LE DOMICILE DE MACKY

news-details
FATICK

Ça a chauffé hier dimanche, 28 juillet, à Fatick, devant le domicile du chef de l’Etat, Macky Sall. Des habitants de Peulgha, sortis manifester, ont y brulé des pneus et barré la route. Motif de leur courroux, indique L’As : Le taux élevé du chômage, l’insécurité, l’insalubrité, entre autres maux qui gangrènent le développement de la ville natale du président de la République.

Oumar Dia, un autre manifestant de renchérir : « Nous en avons marre des supercheries et autres promesses non tenues des autorités », fulmine Doudou Bop, le porte-parole du jour. « Fatick a eu certes des postes de responsabilité mais on ne développe pas une localité par des nominations seulement. Aujourd’hui, Fatick ne dispose même pas d’usine. A part l’Agence de la sécurité de proximité (ASP), aucune autre issue n’est offerte à la jeunesse pour sortir de l’ornière. Les diplômés peinent à trouver un travail décent. Et pourtant, nous avons été dans tous les fronts avec notre frère Macky Sall en qui nous avions placé nos espoirs ».

D’après le récit de L’Obs, c’est en fin de matinée que des jeunes de l’Alliance pour la République (APR, parti présidentiel) ont envahi la devanture de la maison familiale du chef de l’Etat, empêchant toute circulation sur cet axe du quartier Peulgha de Fatick. Des pneus encore fumants, des blocs de pierres et des troncs d’arbre, tel était le décor après leur passage.

Vous pouvez réagir à cet article