ENDA EN CROISADE CONTRE L’ÉVASION FISCALE

news-details
Lutte contre la corruption

Enda Ecopop engage une bataille contre la corruption. Selon le Directeur exécutif de cette Ong, l’Afrique perd 88 milliards de dollars à cause de l’évasion fiscale. Des pertes énormes de capitaux qui sont même supérieures à l’aide publique au développement qui se situe en 40 et 50 milliards de dollars. C’est ce qui justifie la mise en place au Sénégal, depuis 2019, du projet Offensive locale pour la lutte contre la Corruption et le blanchiment de capitaux (Projet OFFLOCC). « Du point de vue normatif et réglementaire, l’Etat du Sénégal a lancé beaucoup d’initiatives. C’est le cas de l’Ofnac. Mais ces mesures n’ont pas encore produit les effets escomptés. C’est dans ce sens que OFFLOCC a été lancé pour impliquer les citoyens dans la lutte contre la corruption », a déclaré M. Kanouté, ce lundi, dans un atelier de capitalisation de ce projet.

L’initiative, soutenue par l’Union européenne, s’inscrit dans les orientations majeures de l’Etat déclinées dans l’axe 3 du Plan Sénégal Emergent qui vise à renforcer la Gouvernance, Institutions, Paix et Sécurité.

OFFLOCC a été lancée dans sept (7) communes du Sénégal : Dalifort-Foirail, Cayar, Diourbel, Dangalma, Sédhiou, Kédougou et Diaobé-Kabendou. Plusieurs activités ont été mises en œuvre dont des campagnes de sensibilisation, de diagnostic des activités vulnérables à la corruption, des formations de coaching et d’accompagnement, d’élus et d’acteurs territoriaux. « Cette initiative est en droite ligne avec la stratégie nationale de lutte contre la corruption que le Sénégal a élaborée depuis deux ans et qui a été validée par le chef de l’Etat. Dans le cadre de cette stratégie notamment sur son axe concernant l’amélioration du cadre juridique et institutionnel, il y a le renforcement de la collaboration entre les acteurs de lutte et corps de contrôle mais aussi la communication. Cette dernière concerne les populations mais également les collectivités locales », a indiqué le Conseiller technique à l’Ofnac, chargé de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption, Ismaëla Ndiaye.

Vous pouvez réagir à cet article