ENDSS : Séquestrés par leurs élèves, les formateurs brandissent une plainte

news-details
ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Les formateurs de l’Ecole nationale de développement sanitaire et social (E.N.D.S.S) sont dans tous leurs états. Ils ont été séquestrés pendant plusieurs heures hier, mardi, 30 avril. La situation s’est décantée avec l’intervention du Préfet de Dakar.

Offusqués, Maïssa Diouf et ses collègues de l’Amical des enseignants de l’ENDSS comptent déposer une plainte auprès du Procureur de la République. Ce, dès demain jeudi, 2 mai. Ils disent avoir identifié leurs bourreaux.
Toutefois, ces formateurs déplorent le « manque de considération de l’Etat ». D’autant plus qu’indiquent-ils, les étudiants seraient coutumiers des faits parce que soutient Maïssa Diouf, « c’est la troisième fois que de pareils actes sont perpétrés contre des enseignants. »

Vous pouvez réagir à cet article