image

ET C’EST PARTI POUR UN AUTRE TOUR !

image

118 jours après être monté, pour la première fois de son histoire, sur le toit du continent africain, le Sénégal du football remet son titre continental en jeu avec le début des qualifications de la Can 2023, ce samedi face au Bénin.

Alors que le trophée de la Coupe d’Afrique des Nations continue de faire le tour du pays, les Lions remettent déjà le bleu de chauffe. Pas de place au répit. Une centaine de jours seulement après leur sacre, les voilà obligés de redécouvrir la pelouse du stade Me Abdoulaye Wade de Diamniadio, cette fois dans une atmosphère certainement moins tendue.

Pourtant, la réception des Écureuils du Bénin, certes absent de la Can au Cameroun et 84e nation au dernier Classement Fifa (17e en Afrique), n’en est pas pour autant une rencontre à prendre à la légère. D’abord parce qu’elle servira de préparation à la Coupe du monde, tant les regroupements se feront rares d’ici au rendez-vous de Doha, au mois de novembre prochain. Ensuite, parce qu’il s’agit de démarrer du bon pied la campagne de la prochaine Can, en terre ivoirienne. Et, last but not least, parce que ce match servira de test grandeur nature pour les nouvelles têtes qui intègrent la sélection nationale et n’auront que peu d’occasions pour convaincre.

D’ailleurs, l’un des “bleus”, Iliman Cheikh Ndiaye, pourrait avoir de grandes chances de démarrer la rencontre, devant le public de Diamniadio, en l’absence de Bouna Sarr, Bamba Dieng ou encore Krépin Diatta, tous à l’infirmerie. Ainsi, le jeune (22 ans) milieu offensif de Sheffield United (Angleterre), auteur d’une magnifique fin de saison (7 buts et 2 passes décisives) en Championship (deuxième division anglaise), pourrait être intégré dans une équipe en 4-2-3-1 à l’allure très offensive comme lors de la réception de l’Egypte. S’il venait à occuper une position centrale comme en club, cela aurait pour conséquence de faire retrouver le couloir gauche à Sadio Mané et basculer Ismaïla Sarr à droite, pour former un trio très mobile derrière l’attaquant de pointe (Boulaye Dia ?). Le duo Nampalys Mendy - Gana Guèye, en réussite face aux Pharaons, tient encore la corde pour enchaîner.

En défense, le retour d’Abdou Diallo, titulaire pendant la Can, puis freiné par une blessure, constitue une grande équation. Depuis le 5 mars dernier, le défenseur central du PSG n’a plus joué 90 minutes. Il s’est juste contenté de 6 minutes face à Bordeaux, 13 minutes face à Monaco et 14 minutes face à l’Egypte, au Caire.

Equipe probable : Mendy – Sabaly, Koulibaly, Diallo (ou Cissé), Ciss – Nampalys, Guèye – Sarr, Ndiaye, Mané – Dia.

Babacar Ndaw FAYE

4 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article