ÉVASION DE BOY DJINNÉ : 3 GARDES ARRÊTÉS, LA THÈSE D’UNE COMPLICITÉ INTERNE GROSSIT

news-details
Justice

Trois agents, en service au camp pénal, ont été placés en garde à vue hier à la Section de recherches (SR) de Colobane. Ils sont accusés d’avoir aidé Baye Modou Fall alias ’’Boy Djinné’’ dans son évasion du quartier ’’haute sécurité’’ de la prison établie à Liberté 6. Plusieurs éléments troublants les impliqueraient dans cette rocambolesque affaire notamment le bornage d’un des téléphones du fugitif dans la prison, le soir des faits.

D’après Libération, les gendarmes ont pu réunir des indices graves et concordants établissant cette thèse de complicité interne.

Ils seront présentés au Procureur, ce mercredi, 9 juin, en même temps que Boy Djinné et les complices avec lesquels il avait été arrêté à Missirah : Dame Sy, Cheikh Ndiaye et Abdou Faye.

Déférés devant le Procureur pour la deuxième fois hier mardi, Boy Djinné et Cie ont obtenu un nouveau retour de Parquet. Ils seront édifiés sur leur sort aujourd’hui même si le ministère public a demandé l’ouverture d’une enquête judiciaire et de requérir le mandat de dépôt contre tous les mis en cause ainsi que X, pour inconnu.

Vous pouvez réagir à cet article