EXHUMATION DES CORPS DES VICTIMES DU RÉGIME DE JAMMEH : DES OSSEMENTS ET DES HABITS RETROUVÉS

news-details
GAMBIE

L’exhumation des corps d’une douzaine de soldats exécutés et présumés enterrés en secret au camp militaire de Yundum se poursuit. Hier mercredi, 17 avril, dans le cadre des enquêtes de la commission vérité et réconciliation, une équipe d’experts a procédé à l’exhumation des corps de victimes du régime de Yaya Jammeh. Selon L’As, ces ossements et habits déterrés constituent des preuves claires des atrocités commises par le régime de Yaya Jammeh. Dès lors, les enquêteurs vont procéder à l’identification des corps ensevelis dans une fosse commune.

Le 11 novembre 1994, Yahya Jammeh, arrivé au pouvoir par un putsch quatre mois plutôt, échappe à un coup d’Etat.

Les cerveaux présumés de cette tentative avortée sont exécutés de façon sommaire, selon plusieurs témoins entendus lors d’audiences publiques à la Commission vérité réconciliation et réparation de Gambie.
Les premières fouilles effectuées, lundi, 9 avril, par la police scientifique gambienne n’avaient révélé aucun reste humain, rappelle BB Afrique.

Vous pouvez réagir à cet article