Engrossée par son amant, l’épouse d’un émigré tue son nouveau-né

news-details
INFANTICIDE À TAMBACOUNDA

Engrossée par son amant, M. Cissé, épouse d’un émigré a tué et abandonné son bébé dans les latrines. L’acte criminel de la dame a été découvert par les sages-femmes du district sanitaire de Diankemakhan, dans la région de Tambacounda, qui se sont rendus compte que leur patiente avait récemment accouché. Auditionnée sur son accouchement récent et sur les nouvelles du nouveau-né, elle passe aux aveux. Elle accepte de conduire les gendarmes à l’endroit où elle avait abandonné son bébé. Sur place, ils découvrent un corps sans vie en état de putréfaction, enveloppé dans un tissu. La dépouille est ainsi acheminée à la morgue de l’hôpital régional de Tamba, pour autopsie. Déférée au parquet, M. Cissé, inculpée pour infanticide, a été placée sous mandat de dépôt.

Vous pouvez réagir à cet article