FABRICATION DE SERVIETTES HYGIÉNIQUES BIO-RÉUTILISABLES LANCÉE À ZIGUINCHOR

news-details
SENEDAMES

La région de Ziguinchor, capitale du Sud, va se doter d’une unité de fabrique de serviettes hygiéniques bio-réutilisables, la première en Afrique de l’Ouest. La pose de la première pierre effectuée il y a quelques jours, en présence de nombreuses femmes, au quartier Belfort, consacre le lancement de ce projet, fruit d’un partenariat entre l’ONG Cause Première, et l’association Coup d’pouce, basée en France.

Estimée à 50 mille euros (environ 32 millions F CFA), le centre de fabrique de serviettes hygiéniques bio-réutilisables de Ziguinchor se veut une réponse aux nombreux risques d’infections dues à l’utilisation de serviettes hygiéniques de mauvaise qualité, rapporte Enquête.

En effet, « selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 80% des infections sont liées à l’utilisation des serviettes hygiéniques en vente sur le marché », a informé Banding Gassama, le président de Cause Première. De son point de vue, le projet ’’Sénédames’’ est une bonne opportunité pour les dames, aussi bien sur le plan sanitaire, écologique que financier.

« Pour la bonne et simple raison que les familles, les femmes, et les jeunes filles notamment, manquent très souvent de moyens pour se procurer en tout temps des serviettes hygiéniques de qualité ».

Chef de projet, Max Giron soutient que la mise sur le marché de serviettes hygiéniques bio-réutilisables permettra d’éviter les risques d’infections dues à la mauvaise utilisation de serviettes hygiéniques ou à l’utilisation de mauvaises serviettes hygiéniques.

Selon lui, le centre de fabrication de serviettes hygiéniques bio-réutilisables de Ziguinchor sera fonctionnel d’ici à deux ans au plus tard.

Vous pouvez réagir à cet article