FAMARA IBRAHIMA SAGNA : « TOUTE MA VIE, J’AI TRAVAILLÉ EN ÉQUIPE ET JE VAIS CONTINUER À LE FAIRE »

news-details
DIALOGUE NATIONALE

Famara Ibahima Sagna aura la lourde tâche de conduire le dialogue national qui va se poursuivre après son lancement, ce mardi 28 mai 2019. Dans la salle des banquets du palais de la République, ce matin, l’ancien ministre de l’Intérieur, sous le régime socialiste, a eu tous les honneurs. Le choix porté sur sa personne semble être unanime vu les nombreuses félicitations des personnalités qui se sont succédées au micro. Il s’en réjouit. « J’espère que mon expérience et avec l’aide du Tout Puissant, nous allons pouvoir répondre aux attentes de tout le monde », a-t-il promis.

L’ancien président du Conseil économique et social promet également de s’engager dans une mission collective et ne désespère pas de faire changer d’avis ceux qui n’ont pas participé à la séance d’ouverture : « Je ne fais pas un travail partisan, c’est un travail pour le développement du pays. Toute ma vie, j’ai travaillé en équipe et je vais continuer à le faire. Nous allons réfléchir ensemble. Je ne sais pas pourquoi Abdoulaye Wade et ses partisans ne sont pas venus mais j’espère qu’ils vont nous rejoindre. Je ne sais pas combien de temps les travaux vont durer. Il faut une première réunion pour arrêter un protocole de travail. »

Acteur non-négligeable du consensus des acteurs politiques, en 1992, M. Sagna compte user de sa belle expérience pour mener à terme le dialogue. « C’est une lourde responsabilité. Mais je ne suis pas à mon premier coup d’essai. J’ai eu à gérer beaucoup de responsabilités dans le passé », a-t-il rappelé.

Vous pouvez réagir à cet article