FAUX BILLETS & TRAFIC DE DROGUE : DES FLÉAUX QUI PLOMBENT L’ÉCONOMIE

news-details
LR DU TEMPS

Les invités de LR du temps ont été interpellés sur les saisies multiples de drogue ainsi que sur le faux monnayage impliquant l’ex député Seydina Fall alias Bougazelli, inculpé et placé sous mandat de dépôt. Ayant axés son intervention sur le faux monnayage, Daouda Tall parle d’une pratique désastreuse. « L’élément principal pour une monnaie, c’est la confiance. Et, la meilleure façon de perdre confiance sur une monnaie, c’est de savoir qu’elle est falsifiable. Donc, il faut lutter contre ce blanchiment d’argent. Les conséquences peuvent être désastreuses », dénonce-t-il.

Son co-débatteur, Me Tidiane Dabo est, quant à lui, revenu sur les saisies récurrentes de drogue au Sénégal. Selon lui, le trafic de drogue va endiguer l’économie sénégalaise. « Nous n’avons pas des législations qui évoluent alors que le monde évolue. Nous utilisons des lois et des jurisprudences qui ne sont pas adaptées au contexte actuel mais on continue à les appliquer. Nos législations ne s’adaptent pas à la situation à laquelle nous vivons. Ça, c’est un danger », regrette-t-il.

A la question de savoir si on ne devrait pas établir des critères de choix sur les gens pour représenter le peuple à l’Assemblée nationale d’autant que la plupart de ceux qui sont cités dans les scandales sont des hommes politiques ? L’avocat rétorque : « On peut anticiper. Mais, ce qui peut se faire par les uns et les autres, on ne peut le maitriser parce que la responsabilité est individuelle ». Toutefois, il estime que ce qui manque à l’Assemblée nationale c’est la compétence. En atteste, selon lui, les débats qui se passent à l’hémicycle et qui n’apprennent rien aux Sénégalais.

Vous pouvez réagir à cet article