FAUX TESTS COVID-19 À L’AÉROPORT : SEYDOU DIOUF RÉCLAME DES SANCTIONS SÉVÈRES

news-details
Gestion de la pandémie

Le variant britannique est présent au Sénégal avec une forte probabilité qu’il soit un cas importé. Ce qui confirmerait le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, qui avait annoncé qu’il y a des gens qui entrent au Sénégal avec de faux tests Covid-19. Seydou Diouf exhorte les autorités à sanctionner ces personnes. Le président de la Commission des Finances et du Contrôle budgétaire de l’Assemblée nationale, invité du Jury du Dimanche (JDD), ce 31 janvier 2021, note que les gens qui viennent au Sénégal avec de faux tests "mettent en danger la vie de nos concitoyens".

« Je pense qu’il faut sanctionner fermement. Lorsque l’on prend la responsabilité de s’introduire dans un pays avec de faux tests, on enfreint la loi. Il faut faire une montée de l’échelle des responsabilités, prononcer des sanctions. Il faudrait même des sanctions judicaires », a-t-il déclaré.

Le député, leader du Ppc (Parti pour le progrès et la citoyenneté), a aussi appelé les Sénégalais à un sursaut national. Pour lui, il faudrait des sacrifices pour vaincre le virus. C’est dans cette perspective qu’il se dit favorable à la réduction des jours ouvrables pour les marchés. « Une pandémie comme celle-là, on peut la vaincre qu’en étant très méticuleux sur les mesures qui sont édictées. Nous n’avons pas encore le vaccin et nous ne savons pas ce que ça va être. Nous avons même vu que là où le vaccin a commencé à être mis en œuvre, il y a des cas extrêmement importants. Tout montre que l’immunité collective n’est pas pour demain. C’est pourquoi il faut davantage plus de vigilance en se mobilisant à la base. Il nous faut aller vers une adoption de mesures beaucoup plus coercitives pour essayer de freiner le mal », a-t-il fait savoir.

Vous pouvez réagir à cet article