FERMETURE DES FRONTIÈRES SÉNÉGALO-GAMBIENNES : LES TRANSPORTEURS DE KAOLACK SALUENT LA MESURE

news-details
CORONAVIRUS

La Gambie et le Sénégal ont fermé leurs frontières terrestres. À Kaolack, principal corridor du Sénégal pour rejoindre le pays de Barrow, les transporteurs ont bien apprécié cette mesure. « La santé avant tout », disent-ils. Pour le responsable de la gare routière de Nioro, Pape Niang, « tout ce qui peut participer à freiner le Coronavirus, nous sommes preneurs ».

À l’en croire, cette mesure est aussi bien respectée au poste de Keur Ayib qui est frontalier avec la Gambie. « J’ai appelé mon collègue qui gère la gare de Keur Ayib. Là-bas aussi, la mesure est respectée. Mais, il y a des récalcitrants qui essaient d’emprunter d’autres voies, à leur risque et péril, pour entrer en Gambie », a-t-il fait savoir au correspondant d’Iradio.

Toutefois, Pape Niang pense que cette décision de fermer les frontières terrestres avec la Gambie aura forcément des conséquences économiques. Cela a entraîné une baisse généralisée du trafic dans la région de Kaolack. Et les transporteurs commencent à le sentir. « En temps normal, on avait plus 40 départs par jour. Actuellement, on peine à avoir 20 départs », a-t-il révélé.

Vous pouvez réagir à cet article