FIN DE CAVALE POUR M. MBENGUE, QUI AURAIT REMIS DE LA DROGUE À F. KINÉ NDIAYE

news-details
TRAFIC DE DROGUE

Massoukha Mbengue, jeune sénégalais établi au Maroc et qui aurait remis de la drogue à une étudiante en Gestion-management dans un Institut à Rabat, a été arrêté, dans la ville d’Agadir. Où il s’était terré après la publication de ses photos sur les réseaux sociaux. La traque a été menée par la police marocaine et les services du Consulat du Sénégal. De même, deux autres personnes impliquées dans cette histoire, notamment celle qui devait recevoir le colis à Dakar, ont été arrêtés par la police sénégalaise selon le Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Moïse Sarr.

Âgée de 22 ans, Fatou Kiné Ndiaye revenait au Sénégal pour des vacances, quand la veille de son départ, elle a fait une annonce qu’elle fera un GP (Gratuité partielle, nom donné aux personnes qui convoient des colis pendant leurs voyages). Le mis en cause saute sur l’occasion pour qu’elle lui transporte des paires de chaussures qui contenaient en réalité de la drogue. La jeune femme sera arrêtée au cours des contrôles à l’aéroport de Casablanca. L’affaire déclenche une grande polémique et la recherche du trafiquant est alors menée, notamment sur les réseaux sociaux.

Il s’agit de la quatrième affaire impliquant un Gp. Car le mis en cause n’était pas à son coup d’essai avec Fatou Kiné Ndiaye puisqu’il faisait partie d’un réseau de trafic de drogue utilisant les GP.

En août dernier, rapporte la source, le Consul général du Sénégal, à Casablanca, avait convoqué les GP travaillant sur cet axe pour attirer leur attention sur les pratiques des réseaux en question. D’ailleurs, une semaine avant l’éclatement de la dernière affaire, un autre jeune a été arrêté dans les mêmes conditions. Il croupit toujours en prison.

Vous pouvez réagir à cet article