FORTE HAUSSE DES CAS DE CORONAVIRUS : L’ALERTE DU PR MOUSSA SEYDI

news-details
SANTE

Près de 200 cas de coronavirus ont été enregistrés ces dernières 72 heures, au Sénégal. Une hausse due en partie au retour des rassemblements surtout religieux dans les quartiers et sans mesures barrières. D’où la sortie du Pr Moussa Seydi, le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann, pour solliciter la contribution des chefs religieux dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

"L’appui des chefs religieux nous a été extrêmement utile, a-t-il, d’abord, relevé, au micro de Radio Sénégal. Vous avez vu les rassemblements qui auraient pu créer une catastrophe mais au final, cela s’est bien passé et il n’y a pas eu d’impact majeur. Parce que les chefs religieux ont insisté pour que les mesures recommandées par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, soient respectées. Mais depuis quelques temps, il y a un laisser-aller. Il est courant de voir des rassemblements un peu partout. Et quand on regarde bien c’est souvent des rassemblements religieux. Dans les quartiers, on bloque les rues, les gens se comportent comme si la pandémie était terminée."

Poursuivant, il a lancé un appel aux chefs religieux : "Donc, je voudrais profiter de cette occasion pour lancer un message à ces grands chefs religieux qui nous ont toujours soutenus, et qui continuent de nous soutenir par leurs décisions et les messages, qu’ils puissent discuter avec les autres chefs religieux qui ont un leadership moins fort pour que ces derniers aussi puissent revenir à de meilleurs comportements afin d’éviter des rassemblements tous azimuts, tous les week-end, tous les jours. Cela va créer des problèmes. J’ai des preuves indiscutables que ces rassemblements religieux font dans les quartiers à gauche et à droite sans aucune mesure de protection".

Vous pouvez réagir à cet article