FORTE HAUSSE DES CAS : DIOUF SARR BRANDIT LE BÂTON À NOUVEAU

news-details
Gestion de la pandémie

"La tendance à la hausse observée ces dernières semaines peut s’aggraver". L’alerte est lancée par Abdoulaye Diouf Sarr, le ministre de la Santé, avant de céder la parole au Dr El Hadji Mamadou Ndiaye, le directeur de la Prévention, pour le bulletin épidémiologique de ce samedi, 5 décembre.

Une forte hausse engendrée par une augmentation des cas communautaires. Ce qui fait dire à la tutelle que "nous ne sommes plus à l’abri d’une seconde vague, avec les dures conséquences qu’elle entraîne".

"C’est pourquoi, prévient-il, nous devons rester vigilants et veiller au respect strict des mesures barrières surtout le port du masque." Dans ce sens, Diouf Sarr salue "les actions menées" par son collègue ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, en vue de faire respecter le port du masque dans certains lieux publics et privées et dans les transports.

"Ces efforts doivent être poursuivis et accentués", renchérit-il, toutefois. Avant d’annoncer qu’il va "personnellement avec (Antoine Félix Diome) faire des évaluations à tout niveau pour que ces instructions soient respectées."

En attendant, les populations sont appelées "à la mobilisation et à l’engagement pour freiner la propagation du virus". Ce, assène Diouf Sarr, "afin d’éviter la prise de toute mesure contraignante".

Vous pouvez réagir à cet article