Fifagate : Sepp Blatter menace Infantino et la Fifa

news-details
Football

Sepp Blatter sort du mutisme dans lequel il était plongé depuis l’éclatement de l’affaire fifagate. Dans un entretien accordé à un journal suisse, repris par l’AFP, l’ancien patron de la Fifa montre sa détermination à poursuivre son successeur Gianni Infantino et l’instance dirigeante du football mondial. « Je vais engager des poursuites judiciaires contre Gianni Infantino et la Fifa, a-t-il assuré au magazine suisse Weltwoche. J’en ai assez. Trop, c’est trop ».
Cité dans le gigantesque scandale de corruption au sein de la Fifa qui a entraîné sa suspendu depuis 2015, Sepp Blatter, âgé, aujourd’hui, de 83 ans, semble être agacé par cette affaire. « Les informations et les différentes déclarations de la Fifa à propos de mes revenus sont fausses et ont donc porté atteinte à ma réputation », a assuré M. Blatter dans l’entretien à l’hebdomadaire suisse.

Il a notamment contesté les allégations selon lesquelles, à la suite de la Coupe du monde 2014 au Brésil, il aurait reçu une prime de 12 millions de francs suisses (environ 10,5 millions d’euros). « L’information selon laquelle j’ai reçu ce bonus est fausse », a-t-il ajouté.

Le prédécesseur de Infantino a également estimé que de fausses allégations avaient été faites au sujet de sa retraite et a déploré que la Fifa n’ait pas restitué ses biens, confisqués après sa suspension, notamment une précieuse collection de montres et des documents personnels. « La façon dont mon successeur m’a traité est incompréhensible, étant donné qu’il a repris une organisation très rentable », a-t-il déclaré.

Vous pouvez réagir à cet article