GAÏD SALAH, LE CHEF DE L’ARMÉE ALGÉRIENNE EST MORT

news-details
AFRIQUE DU NORD

Le général Gaïd Salah, chef de l’armée algérienne, est mort. Après la démission du président Bouteflika, le général a supervisé la période de transition qui a conduit à l’élection d’Abdelmadjid Tebboune.

Le chef d’état-major de l’armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, est mort, rapporte lundi la chaîne télévisée privée Ennahar, sans autre précision.

Après la démission du président Abdelaziz Bouteflika en avril sous la pression de la rue, le général Ahmed Gaïd Salah a supervisé la période de transition qui a conduit à l’élection d’Abdelmadjid Tebboune à la présidence de la République il y a dix jours. Les Algériens ont néanmoins continué à manifester pour réclamer le départ de l’ensemble de l’élite au pouvoir et le retrait de l’armée de la vie publique.

Vous pouvez réagir à cet article