DROITIER À GAUCHE, OUMAR DAF ADOUBE YOUSSOUF SABALY

news-details
EQUIPE NATIONALE

Une des particularités de l’équipe nationale sous le magistère d’Aliou Cissé, c’est le retour d’un droitier à gauche de la défense, comme quand son ex compagnon de la Génération 2002, Omar Daf, évoluait en sélection. Serait-ce lui qui a inspiré ce choix ? Quelles sont les clés de la réussite pour Youssouf Sabaly qui est un droitier évoluant comme gaucher ? Nous avons posé la question à l’intéressé. Dans un entretien accordé à Emedia.sn et iRadio, l’ancien arrière latéral sénégalais évoque les qualités de Youssouf Sabaly, qui est devenu son véritable successeur, plusieurs années après sa retraite internationale.

Infatigable Youssouf. A gauche, il dévore les espaces et multiplie les occasions crées en faveur de ses équipiers. Déroutant en raison de son pied fort au cœur du jeu, Sabaly multiplie les efforts offensifs tout en restant intraitable défensivement, malgré son penchant à se retourner sur son meilleur pied pour faire face aux assauts adverses.

A un poste où le Sénégal a beaucoup souffert, tant à gauche qu’à droite depuis le départ du duo équilibré de la Génération 2002 Omar Daf - Ferdinand Coly, les mauvaises solutions se sont enchaînées avec peu de réussite. L’apparition de Youssouf Sabaly (26 ans, 16 sélections, première sélection le 17 novembre 2017, face à l’Afrique du Sud) est alors naturellement perçue comme un grand bol d’air frais.

Droitier qui excelle à gauche, le joueur formé au Paris Saint-Germain n’est pas sans rappeler son illustre prédécesseur Omar Daf, qui a fait le bonheur du Sénégal de 2000 à 2012 avant de faire partie de ceux qui ont guidé ses pas en sélection, en sa qualité d’adjoint à temps partiel d’Aliou Cissé, son ex capitaine. Pour l’avoir observé mais également côtoyé au sein de la Tanière, Daf est donc très bien placé pour porter un regard critique sur l’apport de Sabaly dans le jeu de la Génération 2019.

« C’est ça l’avantage aussi. Youssouf a évolué pendant longtemps à ce poste que ce soit en club ou en équipe nationale puisqu’il a son pied fort dans le jeu, à l’intérieur », explique l’entraîneur du Fc Sochaux (Ligue 2 française), en prenant son propre exemple. « Moi également, j’ai pu jouer à gauche comme à droite que ce soit à Sochaux ou en Equipe nationale, pendant pas mal d’années. Il y a des avantages d’être droitier et de jouer à gauche. » Premier avantage selon Daf, c’est qu’on a « son pied fort à l’intérieur et cela offre plusieurs possibilités, soit de renverser le jeu soit de trouver des partenaires à l’intérieur. » Une opportunité qu’utilise Sabaly à la perfection. « Pour nous, Youssouf (Sabaly) le fait très, très bien. En plus, pour moi c’est un joueur qui a de l’expérience, qui est solide sur le plan défensif, qui dispose d’une belle qualité technique, un bon contre-attaquant... Donc, oui, il a une palette assez large, toutes les qualités nécessaires pour être performant sur ce côté. » Adoubé, adopté.

Vous pouvez réagir à cet article