GESTION DES INONDATIONS : LES ASSURANCES DE SERIGNE MBAYE THIAM

news-details
Assemblée nationale

Le gouvernement va poursuivre ses efforts contre les inondations, selon les recommandations de la mission d’informations parlementaires sur la question réalisée en 2020. L’assurance est donnée par le ministre de l’Hydraulique, Serigne Mbaye Thiam, face aux députés, en séance plénière, ce lundi, 28 juin, relative à la restitution des conclusions de la mission.

"La question des inondations fréquentes constitue une véritable problématique, qui va gagner en ampleur avec le dérèglement climatique tant en volume qu’en répartition spatiale avec une forte occurrence des événements climatiques extrêmes", a tenu, toutefois, à avertir la tutelle. Avant de poursuivre : "ainsi, comme la mission le recommande, des efforts du gouvernement, pour la résilience de nos territoires à ce phénomène, seront poursuivis."

"C’est dans cette dynamique que le chef de l’État, Macky Sall, a déjà mobilisés des moyens supplémentaires et conséquents, pour la consolidation du programme décennal de lutte contre les inondations, surtout au niveau de la banlieue de Dakar, avec notamment le PROGEP 2 (Projet de Gestion des Eaux pluviales et d’adaptation au changement climatique). Vous avez constaté qu’une partie du financement de ce PROGEP 2 d’un montant de 80 milliards F CFA a été signée récemment par mon collègue en charge des finances, sur financement de la Banque mondiale. Mais également ces efforts vont se poursuivre dans les autres localités du pays notamment à Kaolack, à Sédhiou, à Kaffrine…", a détaillé l’ex-ministre de l’Éducation nationale.

511 MILLIARDS INVESTIS

Après concertation, les sept ministres présents à l’Assemblée nationale, dont Mansour Faye, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, ont retenu de donner la parole à celui en charge de l’Hydraulique, Serigne Mbaye Thiam, pour répondre aux préoccupations des députés. Ce, alors que l’hivernage 2021 commence à s’installer sous nos cieux avec le spectre des dégâts qu’il peut causer. L’année dernière, six victimes ont été recensées, d’après des chiffres fournis par le chef de l’État, Macky Sall, lui-même.

D’emblée, le responsable socialiste a rappelé qu’il est chargé de coordonner la mise en œuvre des politiques et actions de prévention et de lutte contre les inondations, selon le décret portant attribution des ministères, la lutte, signalant que "les inondations constituent pour diverses raisons un défi à relever pour la plupart de nos localités. C’est pour pourquoi, il est inscrit dans les actions du gouvernement la lutte contre les inondations par la mise en place du programme décennal de gestion des inondations."

Mais, a-t-il insisté : "La mission a sillonné les quatorze régions du pays pour des visites de terrain, et ont pu constater de visu ces réalisations. Le gouvernement se réjouit que nulle part dans le rapport, il n’a été écrit qu’une réalisation mentionnée par le gouvernement n’a pas été constatée sur le terrain. Donc, toutes les réalisations qui composent ces 511 milliards, ont été constatées de visu par la mission".

Vous pouvez réagir à cet article