image

GNIBY, TERRE D’HISTOIRES !

image

Gniby est célèbre malgré elle. Une bagarre à l’Assemblée nationale et un accident tragique à Sikilo ont placé cette commune au cœur de l’actualité. En marge du drame de Sikilo, Bés bi a fait le voyage dans l’immense brousse du Ndoucoumane pour ressortir l’histoire de cette contrée située à 45 km de la commune de Kaffrine.

En ce mardi 10 janvier 2023, les chants d’oiseaux viennent troubler le calme des bâtiments dépourvus de peinture. En chantier à cause des travaux du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc), la route défectueuse, peut jouer sur les émotions des passagers lorsque le chauffeur n’est pas appliqué. A 45 km de Kaffrine, Gniby, créé en 1933, est habillée comme une zone rurale. Si les maisons sont en dur, quelques cases décorent l’intérieur des vastes demeures ou êtres humains et animaux domestiques cohabitent. En cette de fraîcheur, un vent de désert, fort et mauvais, tord les arbres et lâche de longues rafales qui assèchent la végétation. Dans les rues spacieuses, le véhicule qui passe attise la curiosité de tous les habitants de la commune qui gardent encore des habitudes rustiques dans cette partie du Ndoucoumane. Cette commune, avec ses vastes rues, vit sa ruralité.

La célébrité
Bés bi a parcouru les hameaux, les pistes latéritiques où la poussière obstrue la vue, pour visiter la commune de Gniby dirigée par la députée Amy Ndiaye, par laquelle la célébrité est arrivée. Le 27 novembre 2022, une parlementaire de 42 ans, devant le pupitre, attaque, sans le citer, le leader du Pur. Pour certains, Amy Ndiaye vient de perpétrer un crime de lèse-majesté en s’en prenant à Serigne Moustapha Sy. Les choses s’enveniment quand Massata Samb et Mamadou Niang lèvent la main sur la dame le 1er décembre. Evacuée par une ambulance, la députée de Kaffrine fait l’actualité. Amy Ndiaye « Gniby » en opposition avec l’autre Amy Ndiaye députée de Yewwi askan wi, attise la curiosité. Où se trouve « Gniby » sur la carte du Sénégal ? Et lorsque le drame de Sikilo, avec ses 41 morts jusqu’à hier, survient, le nom de Gniby y est associé. En réalité, Gniby est le nom de l’arrondissement formé par la commune éponyme, celle de Boulel et celle de Kahi. C’est à cette dernière commune que le village de Sikilo est rattaché.

A l’origine un campement de peulhs dénommé « Weendou Gniby »
Cette localité est aujourd’hui au centre de l’actualité au Sénégal. « J’entends beaucoup de gens dire que le drame de Sikilo s’est passé à Gniby. C’est inexact », rectifie le vieux Abdoulaye Ndiaye, notable et commerçant au marché. A l’époque coloniale, Gniby était un domaine de forêts du Ferlo méridional et de quelques campements peulhs. Premiers à s’installer dans cette bourgade, les Peulhs ont vite baptisé le village « Wendou Gniby » c’est-à-dire « le marigot des éléphants ». Barbe poivre et sel, Babacar Ndiaye dit « Baba Demba », même s’il n’est pas vieux, est une mémoire… d’éléphant pour l’histoire de Gniby. « Les éléphants s’abreuvaient dans un lac qui se trouve à Gniby. Raison pour laquelle vers les années 1933, les Peulhs ont baptisé le village ‘’le marigot des éléphants’’. Finalement ils ont adopté le nom de ‘’Gniby’’ qui signifie un troupeau d’éléphants. Ensuite, les Français sont venus s’installer vers 1935. Ils avaient installé à Gniby une boulangerie et d’autres lieux de commerce comme la vente de tissus, de maïs, etc. Raison pour laquelle, il y a eu une ruée vers Gniby », explique ce proche du maire Amy Ndiaye.

Créée par les Peulhs, Gniby devient majoritairement peuplée de Wolofs

La création du village de Gniby serait aussi liée à la volonté de mettre en valeur les terres neuves du Saloum oriental pour la culture arachidière. D’ailleurs, la Société de prévoyance de l’autorité coloniale fut chargée d’organiser et d’installer les familles dans ces terres neuves. Depuis, la population de Gniby ne cesse de grandir. Elle a évolué depuis des décennies de plus de 1 000 habitants en trois ans. Selon les données de l’Agence régionale de développement (Ard) de Kaffrine, en 2017, la population de Gniby qui était estimée à 17 961 habitants, est passée à 21 446 en 2022 avec une légère domination des hommes, soit 51% de la population. Si les Peulhs ont créé le village, aujourd’hui, il est majoritairement peuplé de Wolofs. Proche de la zone de Touba et frontalier à Mbar, une localité du département de Gossas, Gniby vit de commerce et de d’agriculture. « Nous avons deux loumas. Nous vendons nos produits à Kaffrine, à Boulel et à Mbar », insiste Moustapha Ba, vendeur d’oignons au marché. Finalement, Gniby est loin d’être un accident de l’histoire.

Par Babacar Gueye DIOP et Abdoulaye SYLLA (Envoyés spéciaux à Kaffrine)

12 janvier 2023


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article