GRÈVE DANS LES UNIVERSITÉS : L’UCAD ET L’UGB AU FRONT

news-details
REVENDICATIONS

Les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) ont joint l’acte à la parole. « A l’université, il n’y aura plus de cours sans nos camarades, on a déjà commencé le front », prévenait Assane Diaw, le porte-parole des étudiants à la marche, vendredi dernier, 13 décembre, du collectif "ño lank" (nous refusons, ndlr), exigeant la libération du Dr Babacar Diop et leurs camarades arrêtés avec l’activiste Guy Marius Sagna devant les grilles du Palais. « Nous ne comptons pas nous arrêter sans qu’ils ne soient libérés. Il y a des milliers d’étudiants qui attendent Dr Babacar Diop, et ils doivent soutenir leur mémoire. Le combat vient de commencer. Dr Babacar Diop dans les amphithéâtres », scandait-il.

Passant à l’acte, ils ont bloqué la circulation devant l’université, ce lundi matin, 16 décembre.

A Dakar comme à Saint Louis, les étudiants étaient dans la rue, aujourd’hui. Car à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, les étudiants ont décrété 120 heures de journées sans tickets soit 5 jours, et 24 heures de cessation des activités pédagogiques. Ils réclament, eux, le paiement de leurs bourses et de meilleures conditions d’études et d’existences dans le campus de Sanar.

Vous pouvez réagir à cet article