GUÉRI DU CORONAVIRUS, PAPE SAMBA MBOUP SE CONFIE : "JE SERAIS PROBABLEMENT MORT SI JE N’ÉTAIS PAS VACCINÉ"

news-details
SANTE

En France depuis quelques semaines pour des raisons liées à son état de santé, Pape Samba Mboup est de retour au Sénégal. Il remercie le personnel médical de l’hôpital européen Georges Pompidou qui s’est occupé de lui. "Je n’oublierai jamais ces médecins qui se sont démenés comme des diables autour de moi pendant quatre jours pour me tirer d’affaire.

Je remercie aussi mon ami et frère Samuel Sarr qui m’a apporté son appui financier consistant, dès qu’il a appris la nouvelle à travers les média. Mon ami Amadou Tall aussi", a-t-il confié au journal Les Echos.

Par ailleurs, l’ex-directeur de Cabinet de l’ancien président Wade a confirmé avoir renoncé à la plainte annoncée contre l’activiste Guy Marius Sagna. "Dans un premier temps, j’étais hors de moi, et j’avais décidé de porter plainte. Mais après, quand la colère s’est dissipée, je me suis rendu compte que ça n’en valait pas la peine. Parce que les preuves sont là, que c’est à Paris que j’ai chopé la maladie.

Je devais faire un test pour le retour sur Dakar mais à l’issue de ce test, on a décelé que j’étais positif. Aussitôt, la pharmacie qui m’avait fait le test, a appelé l’ambulance qui m’a emmené à l’hôpital. J’étais un peu inquiet. Parce que je me demandais comment je vais payer les services médicaux. Mais, à ma grande surprise, quand je sortais de l’hôpital, on m’a dit que je ne leur devais rien parce que pour cette pandémie, les malades ne paient rien".

Vous pouvez réagir à cet article