GUINÉE : LE FNDC APPELLE À DES MANIFESTATIONS À PARTIR DE LUNDI

news-details
VIOLENCES POST ÉLECTORALES

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), mouvement civique qui a initié une série de manifestations depuis octobre 2019, pour protester contre la modification ou l’adoption d’une nouvelle constitution, permettant au président sortant, Alpha Condé, de briguer un troisième mandat, appelle à des manifestations dans tout le pays. Ce, à partir de lundi prochain, 26 octobre 2020, jusqu’au départ du "dictateur" Alpha Condé. "Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons", scandent ses membres.

En Guinée, la crise post-électorale ne faiblit pas. Plus d’une dizaine de morts est décomptée, dans des affrontements entre force de l’ordre et jeunes de l’opposition, au lendemain de l’élection présidentielle de dimanche dernier, 18 octobre.

A Dakar, la société civile sénégalaise, pointant d’un doigt accusateur le président sortant, Alpha Condé, a convoqué une marche pacifique de soutien au peuple guinéen, le mercredi 28 octobre 2020, à partir de 16 heures, de la place de la Nation (ex-Obélisque) au rond-point de la RTS, afin de l’accompagner "dans sa légitime lutte pour l’alternance démocratique".

Vous pouvez réagir à cet article