GUY MARIUS, ASSANE DIOUF ET CLÉDOR SÈNE LIBÉRÉS

news-details
JUSTICE

La décision est tombée. Sans surprise, Guy Marius Sagna a bénéficié d’une liberté provisoire. L’information a été donnée par son avocat Me Moussa Sarr. Joint au téléphone, il a salué ladite décision qui, selon lui, favorise la consolidation de la paix au Sénégal après les dernières manifestations qui ont eu lieu au Sénégal. « C’est un sentiment de satisfaction. C’est une excellente nouvelle pour sa famille et ses camarades. Il n’avait commis aucune infraction qui justifiait son arrestation », a déclaré Me Moussa Sarr.

En effet, ce n’est pas la première fois que le coordonnateur de Frapp/France Dégage bénéficie d’une liberté provisoire. Analysant cet état de fait, Me Moussa Sarr appelle l’Etat à prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire respecter la liberté d’expression, la liberté de manifestation au Sénégal.

Selon lui, l’Etat doit garantir et encadrer le droit de marche au Sénégal. « C’est regrettable ce qui se passe dans ce pays. Un Etat qui se veut démocratique ne doit pas banaliser le droit de marche », a ajouté Me Moussa Sarr. Il faut noter qu’à l’Instar de Guy Marius Sagna, Assane Diouf et Clédor Sène ont également obtenu une liberté provisoire. Ces derniers avaient été placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, provocation aux crimes et délits mais aussi organisation d’un mouvement insurrectionnel. En cause, un enregistrement audio que Clédor Sène avait envoyé à une tierce personne.

Vous pouvez réagir à cet article