GUY MARIUS SAGNA PART À LA DIC SOUTENIR FAMARA IBRAHIMA CISSÉ

news-details
SOCIÉTÉ

Arrêté hier et placé en garde à vue au Commissariat de la Médina, Famara Ibrahima Cissé, président de l’Association des Clients et Sociétaires des Institutions financières (ACSIF) pourra compter sur un soutien de taille, celui de l’activiste Guy Marius Sagna.

Ce dernier explique ainsi son engagement auprès de celui qui exigeait, pour tous les clients, un report d’échéances de crédit des banques dans le contexte de la crise du coronavirus : « Depuis hier le patriote Famara Ibrahima Cissé est traité de manière scandaleuse par l’État à travers son bras armé qu’est la DIC. Depuis hier, il est lui est refusé d’être assisté par un avocat. Aujourd’hui, ils lui exigent de signer un document où il s’engage à abandonner la lutte ou il sera déféré », annonce le leader de "Frapp - France Dégage" pour qui Famara Cissé n’a commis qu’un seul crime : « Défendre tous ceux qui ont des comptes auprès des banques. »

A la tête de l’association de défense des intérêts des clients des banques et autres institutions financières, Famara Cissé réclame un report des échéances du crédit DMC et des prélèvements à la source de deux à trois mois renouvelable pour tous les fonctionnaires, les décisionnaires et les contractuels de l’Etat, avec un délai de report pendant lequel les remboursements des échéances pour le compte de l’Etat (DMC) et des autres créanciers (cession volontaire sur salaire) seront repoussés de trois mois renouvelables.

Parmi les mesures prises par les banques, figure un report des échéances, mais cela ne concerne que les clients dont les employeurs ont été directement impactés, au point qu’ils ne perçoivent plus l’intégralité de leurs salaires.

Vous pouvez réagir à cet article