GUY MARIUS SAGNA PLACÉ EN GARDE À VUE

news-details
COMMISSARIAT CENTRAL

Le leader du mouvement « FRAPP/France Dégage », interpelé ce lundi, a été placé sous le régime de la garde à vue au commissariat central de Dakar, selon son avocat, Me Khoureychi Bâ. Guy Marius Sagna a été arrêté alors qu’il était devant la préfecture de Dakar pour déposer une demande d’information de marche pour vendredi prochain, en soutien aux étudiants du privé.

« Lorsque nos camarades sont arrivés devant les locaux de la préfecture, les forces de l’ordre ont ciblé personnellement et vivement interpelé l’un d’entre eux, Guy Marius et l’ont conduit au Commissariat Central du plateau », ont dénoncé les membres de Aar Li Nu Bokk/Noo Lànk/Doy dans un communiqué de presse. A les en croire, les lieux de privation de liberté où règne une grande promiscuité sont particulièrement favorables à la propagation de la covid19 et « nous pensons qu’y détenir des innocents pourrait mettre inutilement leur vie en danger ».

Ainsi, les membres de Nu Bokk/Noo Lànk/Doy considèrent que leur camarade n’a commis aucun acte qui pourrait justifier son arrestation. Ils demandent sa libération immédiate et sans condition. « Autrement, les commanditaires de cet enlèvement seront tenus responsables de tout ce qui découlera de cet acte arbitraire et ignoble relevant de l’abus de pouvoir », prévient-on dans le communiqué.

La garde à vue est le statut d’une personne suspectée d’avoir commis ou tenté de commettre une infraction et gardée par des forces de police dans le cadre d’une enquête judiciaire. C’est une mesure privative de liberté.

Vous pouvez réagir à cet article