Grève de la faim : 7 sortants de la Fastef évacués à l’hôpital

news-details
ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Sept évacuations en cinq jours de grève de la faim. Les 213 sortants de la Faculté des Sciences et Technologies de l’Education et de la Formation (FASTEF), promotion 2013, ont entamé leur mouvement d’humeur depuis le vendredi, 21 décembre, dernier. Les grévistes, qui réclament des ordres de services pour aller enseigner, dénoncent « l’inertie » des autorités.
« C’est vraiment alarmant, alerte leur porte-parole, Youba Coly, interrogé par Sud Fm. Il est vraiment temps que les autorités réagissent avant que l’irréparable ne se produise. Actuellement, ces professeurs sont très fatigués. Ils ne demandent qu’à être dans les classes mais pas dans une salle pour observer une grève de la faim. »
Une situation qu’il juge « honteuse pour le Sénégal. » D’autant, peste-t-il, que « le système éducatif a besoin d’enseignants et les enseignants formés sont ici disponibles. Il suffit simplement de leur remettre des ordres de services pour qu’ils regagnent les collèges et lycées. »

Vous pouvez réagir à cet article