HAUSSE DES PRIX DE CERTAINS MÉDICAMENTS : L’ÉTAT FAIT MACHINE ARRIÈRE

news-details
SANTÉ

À compter de lundi prochain, 7 juin, les produits ayant fait l’objet d’une hausse suite à un changement de position tarifaire vont retrouver leur prix d’origine, informe un communiqué du Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal reçu à Emedia.

Dr Assane Diop, président dudit syndicat, précise que le ministère de la Santé, l’administration douanière, les grossistes-répartiteurs et les instances travaillent sur une solution définitive à ce problème récurrent qui dure depuis des années.

Fin mai, les pharmaciens du privé avaient décidé de surseoir à la vente des médicaments dont les prix ont connu une hausse en attendant le rétablissement des prix fixés par la loi.

"Le Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal a constaté, au cours de cette semaine, une augmentation allant de 50% à 100% voire 200%, du prix de certains médicaments. A ce jour, plus de 100 produits sont concernés, et la liste continue de s’allonger. Nous avons décidé de surseoir à la vente des produits concernés, jusqu’au rétablissement de leur prix fixé par la loi", avait déclaré Dr Diop.

Vous pouvez réagir à cet article