HISTOIRE GÉNÉRALE DU SÉNÉGAL : TOUBA DÉPLORE LES ERREURS COMMISES PAR L’ÉQUIPE D’IBA DER THIAM

news-details
CULTURE

Après les familles religieuses Niassène, Ndiéguène et Layène, les cinq premiers volumes, sur 25 attendus, de l’Histoire générale du Sénégal, essuient de nouvelles critiques. Celles de Touba, qui exprime sa colère contre Pr Iba Der Thiam et Cie.

Recevant le ministère de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, en visite hier vendredi, 20 septembre, dans la cité religieuse, le porte-parole du Khalife général des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre s’est prononcé sur le sujet, soulignant « beaucoup d’erreurs commises » par les rédacteurs concernant le fondateur du mouridisme, Serigne Touba. « Ce qui a été écrit sur Cheikh Ahmadou Bamba est contraire à la vérité », rectifie-t-il.

Le porte-parole du Khalife regrette également que le comité de pilotage ne se soit pas « rapproché des bonnes sources ». Une chose est sûre, selon Touba, « écrire que Mame Mor Anta Sally Mbacké n’avait pas le temps d’enseigner est absurde ». En outre, déplore Serigne Bass Abdou Khadre : « C’est quelque chose de très regrettable que de créer un malaise entre les différentes confréries et familles religieuses du pays ».

Au Sénégal, tranche-t-il, « nous avons la chance d’avoir toujours vécu dans la paix. Nos ancêtres ont beaucoup travaillé pour ça. Donc, on ne voit pas pour quelle raison créer des dissensions qui ne feront que discréditer les musulmans de ce pays. »

Vous pouvez réagir à cet article