HIVERNAGE 2019 : UNE SITUATION DÉFICITAIRE DANS PRESQUE TOUT LE SÉNÉGAL

news-details
PLUIES

Le ciel a enfin ouvert ses vannes. De fortes à modérées, des pluies ont arrosé tout le pays, hier nuit, de dimanche à lundi. Selon le cumul pluviométrique au 18 août 2019 publié par l’Agence nationale de l’Aviation civile et de la météorologie (ANACIM), Kédougou, la région située au Sud-Est du Sénégal, la plus arrosée, a reçu entre 680 mm et 730 mm.

Toutefois, en raison d’une longue pause pluviométrique, la situation reste déficitaire dans presque tout le territoire national. En dehors de Kédougou et Ziguinchor, qui affichent une situation normale, toutes les autres localités sont dans le rouge, signe d’un déficit pluviométrique.

Très inquiet, Ismaila Sow, le président des associations d’éleveurs, tirait dernièrement la sonnette d’alarme, en faisant part de ses craintes pour le bétail. Ce, en l’absence de fourrages, due à la rareté des pluies. Plus au Nord-Ouest, le cumul est estimé entre 80 et 30 mm après la reprise d’hier.
Conscient de la situation, le chef de l’Etat, Macky Sall, avait sollicité des prières « pour implorer Allah de gratifier le pays d’une bonne saison des pluies », à l’occasion de la célébration de la Tabaski, le 12 août dernier.

Samedi dernier, 17 août, des Imams de Ziguinchor ont organisé une séance de prières à la place de Gao. Les habitants de la capitale du Sud ne se rappellent pas un hivernage aussi catastrophique que celui enregistré cette année. Puisqu’habituellement dans leur localité, il pleuvait des cordes en cette période.
Par ailleurs, la reprise d’hier n’a pas été sans conséquence. Car, il était difficile de circuler par exemple aux Maristes, à Dakar. Dans la banlieue dakaroise, des populations ont pataugé ce matin, pour se rendre au travail.

Vous pouvez réagir à cet article