HORRIBLES CONFESSIONS D’UN MIS EN CAUSE DANS LE MEURTRE D’UNE FILLE DE 2 ANS

news-details
Mbour

La police de Mbour a mis aux arrêts les présumés bourreaux de la petite Ndiaya Gueye qui a été découverte, vendredi dernier, égorgée puis enterrée dans un bâtiment en construction non loin de son domicile familial au quartier liberté 2 de Mbour. Quatre présumés meurtriers ont été interpellés. Parmi eux, l’un d’entre eux a fait des révélations fracassantes.

Il a confessé faire partie du groupe qui a attenté à la vie de la petite Ndiaya. Poursuivant, il a indiqué que l’un des bourreaux de la fillette a extirpé un organe du corps de la fillette qui venait d’être égorgée. Seulement, renseigne le journal, il s’est empressé de souligner qu’il ne saurait dire avec exactitude la nature de cet organe.

D’après l’Obs, « cette amputation d’organe », serait lié à un sacrifice humain de la part des auteurs de ce crime dans le seul but de faire sortir de prison le vieux Thialé, condamné à 3 ans ferme. Le fils de ce dernier fait partie des présumés meurtriers arrêtés.

Vous pouvez réagir à cet article