Helena Valenciano, UE : « Les opérations sont satisfaisantes à 95% »

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Helena Valenciano, cheffe de la mission d’observation de l’Union Européenne a fait le bilan à mi-journée du déroulement du scrutin. À l’en croire, les opérations se déroulent correctement dans l’ensemble. La mission qu’elle dirige compte 120 observateurs qui couvrent toutes les 14 régions administratives du pays et 33 des 45 départements. 60% des bureaux de vote ont ouvert à l’heure. « Dès la première heure du vote, la quasi-totalité des bureaux étaient opérationnels », précise-t-elle. Concernant la présence de la Commission Electorale Nationale Autonome (Cena), 95% des représentants de cette commission sont présents dans les bureaux. Pour les représentants des candidats, ils sont en moyenne 4 représentants dans chaque bureau. En somme, elle informe qu’actuellement il est tôt pour donner une évaluation totale de la situation car, il reste une bonne partie de la journée.

Néanmoins, tient-elle à préciser, des manquements sont à noter. Les observateurs ont relevés que dans un bureau sur dix, il manque au moins un représentant. En sus, dans un bureau sur cinq, ils notent un manque de maitrise des membres du bureau. Un fait notoire est également à signaler d’après la cheffe de mission : le contrôle des doigts est insuffisant dans des bureaux de vote. « Ceci est très important car, le contrôle des doigts traduit la sincérité du scrutin. Les personnes en situation de handicap ont eu des difficultés d’accès dans les bureaux », relève-t-elle. Elle informe que la mission se rendra dans une cinquantaine de bureaux pour le dépouillement final, dans 33 commissions départementales de recensement des votes et assistera au comptage commission nationale.

Vous pouvez réagir à cet article