« II N’Y A AUCUNE VOLONTÉ DE PROTÉGER CHEIKH BÉTHIO THIOUNE »

news-details
ME MOUSTAPHA DIENG, AVOCAT

Le procès de Cheiklh Béthio Thioune n’est plus à l’ordre du jour du palais de Justice. Annoncé au mois d’octobre dernier, il a été reporté à une date ultérieure. Alors que des organisations des droits de l’Homme réclament le jugement des 16 thiantacones (disciples) du guide, emprisonnés depuis 6 ans à la Maison d’arrêt et de correction de Thiès. Me Moustapha Dieng, avocat de Cheikh Béthio Thioune, assure que l’audience se tiendra dans les plus brefs délais.

Vous défendez Cheikh Béthio Thioune dans l’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam. Qu’est-ce qui retarde le jugement de cette affaire criminelle ?

Cette affaire devait être enrôlée en principe au mois de novembre mais je pense que c’est pour des raisons purement techniques et administratives pour une meilleure gestion du dossier qu’elle a été déprogrammée. Je pense que dans ce dossier, il n’y a pas matière à s’interroger parce que pour qu’il ait une bonne administration de la justice, il faut que toutes les garanties d’un bon procès équitable soient réunies.

Est-ce que cette attitude ne vise pas à protéger le guide des Thiatacounes ?

Je préfère créditer l’administration judiciaire d’une bonne note dans ce dossier. Je ne pense pas que pour des considérations aussi subjectives qu’on puisse différer ou remettre en cause quelque chose qui devait se faire conformément aux règles préétablies. Je suis le premier à souhaiter que cette affaire soit jugée parce qu’il y a d’autres talibés du Cheikh qui sont en détention à la maison d’arrêt et de correction de Thiès et qui méritent également d’être jugés après 6 ans de détention. Je ne vois aucune malice, aucune volonté de protéger le guide religieux, Cheikh Béthio Thioune, soi-disant parce qu’il est fort au détriment de l’intérêt du peuple du sénégalais qui est de faire en sorte que tous les citoyens soient égaux devant la loi.

Vous pouvez réagir à cet article