image

IL ASSOMME SA BELLE-SŒUR QUI L’ACCUSE D’ÊTRE GAY

image

K. Séne a dû regretter d’avoir accusé le frère de son mari d’être un homosexuel puisqu’elle s’en est sortie avec une incapacité de travail de 21 jours. C’est qu’entre elle et M. L. Sarr, le prévenu, le courant ne passait pas. Au cours d’une altercation les opposant, elle l’accuse d’être un homosexuel. Une pilule amère que Sarr n’a pu avaler. Alors, il décide de la corriger en lui administrant une gifle retentissante. Pour se venger, la femme ne trouve d’autres moyens que de se saisir de ses parties intimes. Une situation intenable qui pousse l’homme à trouver un tesson de bouteille avec lequel il lui assène des coups. « La partie civile s’est agrippée aux parties intimes de mon client. C’est un fait que personne ne saurait supporter. Et c’est pour cela que mon client, pour desserrer l’étau, lui a porté un coup », a plaidé l’avocat de la défense qui a sollicité la clémence du tribunal et un verdict d’apaisement. Quant à la partie civile, elle a demandé des dommages et intérêts de 300 000 FCFA. L’affaire a été mise en délibéré.

Aboubakry KANE

14 décembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article